Aujourd’hui, l’informatisation est la clé de la croissance de toute entreprise, quel que soit son domaine d’activité. En utilisant des outils informatiques, les dirigeants pourront accroître leur efficacité et atteindre leurs objectifs. En ce sens, les employeurs doivent absolument acheter des services publics qui répondent aux besoins de leurs institutions. Cependant, les chefs d’entreprise ne savent pas toujours opter entre le logiciel de gestion et le progiciel.

Un progiciel: la version 2.0 du logiciel?

Pour mieux expliquer ce que c’est un progiciel, vous devez comprendre ce qu’est un logiciel. Du point de vue informatique, le logiciel est une application qui réplique à l’un de ses besoins (programmes de dessin, traitement de texte, jeux, etc.). Afin d’exécuter ses tâches, le logiciel envoye à l’ordinateur des instructions sur les opérations que l’ordinateur doit effectuer et comment les exécuter. Le logiciel existe dans tous les domaines et tout ce qui touche les digitales: navigateur internet, programmes de traitement des images, etc.

Le terme progiciel est la contraction des termes produit et logiciel. C’est donc aussi un logiciel, mais fourni par l’éditeur. Il s’agit d’une application complète qui vous permet d’effectuer certaines tâches spécifiques au domaine d’activité. On parle effectivement des logiciels d’application, qui sont l’opposé des solutions qui effectuent des tâches personnalisées au sein de l’entreprise.

Les progiciels peuvent comprendre plusieurs logiciels et sont généralement conçus pour des utilisations très spécifiques. Par exemple, il existe des progiciels pour les professionnels de la santé et même les distributeurs de pièces automobiles.
Bien que le logiciel puisse répondre au nombre maximum de besoins, le progiciel est conçu pour faciliter toutes les tâches liées à une activité spécifique. Visitez sokeo.fr , pour bien distinguer la différence entre logiciel et progiciel.

Un logiciel et un progiciel: quelle différence?

Le plus grand nombre des logiciels de gestion ne sont utiles que pour les services de l’entreprise. Par conséquent, ils seront utilisés, par exemple, pour générer automatiquement des états financiers ou pour simplifier la comptabilité. En ce sens, ces outils conviennent aux personnes affiliées au département de la marque.

Cependant, le progiciel peut garantir l’unicité des informations. Tous les employés peuvent les utiliser pour communiquer efficacement les projets en cours. À l’aide de ces utilitaires, les gestionnaires peuvent surveiller la présence de subordonnés. Par conséquent, ces procédures sont essentielles pour établir des rapports efficaces.

Le progiciel est particulièrement frappant en raison de sa polyvalence. Ils intègrent des fonctions utiles dans différents services de l’entreprise. Par conséquent, ils se présentent comme un logiciel tout-en-un. Les éditeurs de logiciels proposeront des solutions modulaires à leurs clients. Ensuite, la société d’examen obtiendra un utilitaire personnalisé. Les développeurs prendront en compte le profil des futurs utilisateurs pour proposer des procédures ergonomiques. De plus, les professionnels dispensent souvent des formations pour faciliter l’utilisation des outils.

Les avantages de l’utilisation d’un progiciel:

Un progiciel de gestion intégré est également appelé ERP. Ces progiciels d’entreprise ont diverses fonctions utiles pour chaque département de l’entreprise. De cette façon, tout le personnel peut simplifier plusieurs opérations en utilisant ce type de logiciel. Les employés gagneront du temps en se concentrant sur des tâches beaucoup plus importantes nécessitant une interaction humaine.

En ce sens, le commercial sera en mesure de gérer la relation client et le responsable financier discutera de l’investissement à réaliser avec le responsable. Le directeur général tentera également de surveiller toutes les informations de l’entreprise tous les jours. De cette façon, il pourra à tout moment prendre la bonne décision. Ils présentent certains avantages comme l’optimisation de la technologie de gestion, cohérence du traitement de l’information, unité des systèmes d’information et partage du même système d’information pour améliorer la communication interne et la communication. En dehors de l’entreprise. Minimiser les coûts: il n’y a pas d’interface entre les modules, ce qui permet de synchroniser le traitement de l’information, le contrôle des coûts et le temps de déploiement.

Il est à noter que ces outils ne sont pas réservés aux grandes entreprises. Les membres indépendants de l’entreprise peuvent également commander des logiciels commerciaux auprès d’éditeurs qualifiés.

Quelques exemples de progiciel:

Un bon exemple de progiciel est l’ERP, qui est un logiciel très complet qui peut remplacer une variété de logiciels de gestion d’entreprise. Le même logiciel et une base de données unique ont les packages fonctionnels nécessaires pour gérer l’ensemble des activités de l’entreprise, telles que la gestion d’entreprise, la gestion comptable, le CRM, la gestion de la paie et les fonctions de ressources humaines, les portails de collaboration, la gestion des stocks, etc.

Outre ce progiciel dit “couteaux suisses” (tels que l’ERP), il existe d’autres progiciels plus ciblés pour chaque service. Par exemple, chaque logiciel Google Suite possède des fonctions spécifiques. Google Adwords est l’agence de publicité de Google sur internet. Elle utilise ses pages de moteur de recherche comme un appui de visibilité payant. Google Ads déploie des sites web et des vidéos YouTube comme moyen d’affichage de publicités. Google Search Console peut mesurer les performances et le trafic de la recherche sur le site Web, le dépanner et mieux se classer dans les résultats de recherche.