Voulez-vous assurer le développement de votre entreprise ? L’une des meilleures options consiste à adopter une stratégie de communication percutante. Les supports traditionnels comme les journaux, les panneaux publicitaires, les affiches… restent efficaces, mais ils ne suffisent pas. Pour profiter d’une visibilité optimale, rien ne vaut l’utilisation d’un site internet. Celui-ci doit être bien référencé afin qu’il puisse s’afficher sur les premières pages du SERP. Son optimisation commence par un audit SEO.

À qui confier l’audit SEO de votre site ?

Certains propriétaires de site internet décident de réaliser eux-mêmes l’audit SEO de leur plateforme vu qu’ils disposent de plusieurs outils en ligne (gratuits ou payants) leur permettant d’étudier globalement chaque page. Certes, il s’agit d’une alternative économique, mais elle n’est pas très recommandée. Rappelons que cette tâche consiste à effectuer une analyse intégrale de la plateforme et du domaine dans lequel la société évolue. L’objectif final est de détecter les points forts et les lacunes qui empêchent le site de mieux se positionner sur les moteurs de recherches, en l’occurrence Google. Cette étape du référencement naturel ne doit donc pas être prise à la légère étant donné qu’elle influe considérablement sur le développement de votre entreprise. Le mieux est de la confier à une agence referencement web expérimentée comme velcomeseo.fr. Cette dernière possède, effectivement, les compétences techniques nécessaires pour mener à bien la tâche. L’équipe de l’agence seo à Toulouse est à même d’interpréter les données fournies par les différents outils qu’elle utilise pour détecter les paramètres qui nuisent au référencement et ainsi apporter un axe d’amélioration. Aussi, elle connaît parfaitement les étapes à suivre pour réussir l’audit SEO.

L’analyse des taux de crawl

Normalement, l’agence de référencement naturel que vous avez engagé commence par déterminer les taux de crawl de votre site. Pour ce faire, elle utilise un outil efficace connu sous le nom de SEO Crawler (Xenu, Oncrawl, LinkExaminer…). Ce dernier a pour fonction principale de crawler les pages du site à la manière du robot du moteur de recherche. Pour rappel, en référencement, le « crawl » signifie le parcours des robots de Google à travers une plateforme en ligne. Ceux-ci explorent les contenus de certaines pages et suivent les URLs internes sur leurs passages. Notez toutefois que les robots en question n’ont pas le temps de crawler toutes les parties du site (vu le nombre de sites présent sur la toile), mais seulement celles qui répondent à des critères spécifiques : simplicité de navigation, existence de mots clés, vitesse de chargement optimisée, contenu de qualité… Si vous voulez gagner des points auprès de Google, vous devez prendre le temps d’analyser votre taux de crawl. Ce dernier, présenté en pourcentage,  est égale à la différence entre le nombre de pages censées être crawlées et celui des pages crawlées. En règle générale, plus il est important, plus le site est apprécié par l’algorithme du moteur de recherche.

L’étude des mots clés

Vu que les mots-clés sont indissociables au référencement site internet, vous devez prendre le temps de faire une analyse des mots-clés. Cette étape vous permettra de mieux comprendre vers quoi orienter vos efforts et votre travail. Elle consiste surtout à déterminer plusieurs expressions qui se rapportent le mieux à votre entreprise et à vos activités. Pour mener à bien cette tâche, il faut rester au courant des dernières tendances grâce à Google Trends. Les suggestions du moteur de recherches sont surtout à prendre en compte. Bien entendu, certains outils (gratuits ou payants) peuvent également faciliter la tâche du référenceur. Parmi la longue liste, on retrouve Ubersuggest, Freekeywordtool, Keyword Tool…  Certes, ces outils sont généralement faciles à utiliser, mais l’interprétation des données qu’ils proposent requiert parfois des compétences techniques et un savoir-faire particulier. Raison pour laquelle il est judicieux de toujours se référer à un expert en référencement naturel. À signaler que l’analyse des mots clés de vos concurrents est également indispensable si vous voulez devenir leader dans votre domaine. Cette phase de l’audit SEO vous permettra d’identifier certains mots clés pertinents auxquels vous n’avez même pas pensé. Elle vous sera également utile pour déterminer les points forts et les faibles de vos adversaires. Vous pourrez ainsi agir en conséquence.

L’analyse de la qualité du site et des backlink

La prochaine étape de l’audit SEO consiste à effectuer quelques analyses techniques. Dans la pratique, assurez-vous que vos balises titles sont conformes aux critères exigés par le moteur de recherche. Normalement, elle doit comprendre environ 55 caractères. De même, vos méta descriptions doivent être correctement présentés, car elles inciteront les internautes à se rendre sur votre site internet. Surtout, n’oubliez pas de porter une attention particulière à la structure de vos pages ainsi qu’à leur rapidité de chargement afin d’offrir une expérience utilisateur des plus agréables.  Outre la qualité de votre site, celle de vos backlink influe aussi sur votre référencement à Toulouse. Utilisez donc des outils comme Majestic ou Ahrefs afin de définir la force et les faiblesses de vos liens entrants. Focalisez-vous sur les deux indicateurs fiables que sont le « trust flow » et le « citation flow ». Le premier note les liens sur 100 en fonction de la qualité du site source. Le deuxième, quant à lui, indique la quantité, c’est pourquoi il doit être élevé. Pour information, vous pouvez utiliser des plateformes de netlinking si vous voulez obtenir des backlink de qualité. Ces dernières travaillent, effectivement, avec des éditeurs de sites qui acceptent de poster les articles des clients en contrepartie d’une commission.

L’étude des contenus

Pour  espérer gagner la première position sur le SERP, les contenus de votre site doivent être de qualité, non seulement pour les moteurs de recherche, mais aussi pour vos visiteurs. Raison pour laquelle vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter le « duplicate content ». Les algorithmes de Google traquent, en effet, les articles plagiés et pénalisent les sites qui les utilisent. Le mieux est donc d’utiliser des outils permettant d’identifier des textes dupliqués. Dans la pratique, vous pouvez miser sur Copyscape ou bien Killduplicate. Certes, l’utilisation de ces outils nécessite parfois un petit investissement, mais elle en vaut la peine si vous voulez éviter des pénalisations susceptibles d’envoyer votre site aux oubliettes. D’autre côté, les contenus de votre site doivent aussi intéresser les lecteurs. C’est pourquoi il est judicieux de faire appel à un rédacteur web expérimenté. Celui-ci connaît parfaitement les techniques d’écriture à adopter afin d’attirer et de satisfaire vos visiteurs. Il sait, par exemple, qu’il est essentiel d’informer les lecteurs au lieu de faire des remplissages. Il s’assure aussi d’appliquer la fameuse méthode de la « pyramide inversée ». Cette dernière consiste à présenter l’essentiel avant les détails. Le but est de permettre à l’internaute de trouver rapidement et facilement les informations qu’il est venu chercher sur la plateforme. Ainsi, il n’hésitera pas à naviguer plus longtemps sur le site afin de se documenter.

Bref, vous savez maintenant que l’audit est une étape incontournable du SEO. Vu qu’il passe par plusieurs étapes, il doit être réalisé par un professionnel comme une agence de référencement. Pour trouver un spécialiste capable de vous satisfaire, vous devez prendre le temps de faire des recherches. Concentrez-vous sur plusieurs critères comme l’expérience, le savoir-faire, le sérieux… de l’agence référencement à Toulouse. Si vous avez du mal à trouver un expert, référez-vous au téléphone arabe ou bien exploitez les réseaux sociaux comme Twitter, Linkedin…